EN

Qu’est-ce que la veille juridique ?

Dans un contexte de surcharge informationnelle et de forte concurrence, il est important pour les entreprises d’effectuer une veille juridique. En réalité, le fait d’être au parfum des actualités juridiques peut s’avérer bénéfique.

Qu’est-ce réellement la veille juridique ? Quels sont ses avantages ? Cet article vous donne toutes les réponses.

Découvrez également quels sont les différents types de veille en entreprise.

La veille concurrentielle, par exemple, est une des veilles les plus essentielles au bon fonctionnement de son entreprise.

Qu’est-ce que la veille juridique ? 

Pour faire simple, la veille juridique est la surveillance de l’évolution des textes de réglementation qui peuvent impacter une entreprise. Le plus souvent, elle concerne plusieurs niveaux (national, régional ou international) et touche de nombreux secteurs. Une approche similaire fait de la veille juridique un instrument permettant à un chef d’entreprise de s’informer sur le plan juridique, réglementaire, législatif et doctrinal. 

Dans la majorité des cas, la veille juridique d'une entreprise est confiée à un prestataire afin de bénéficier de son expérience. Ce choix s’explique par de nombreuses raisons : difficultés d’identifier les bonnes sources d’information, la méconnaissance des outils de recherche, le manque de spécialistes au sein de l’entreprise, etc. 

Quels sont les avantages de la veille juridique ? 

La veille juridique, étant donné qu’elle concerne la consultation et le suivi de l’actualité sur le plan juridique, présente de nombreux avantages pour les entreprises. 

Tout d’abord, elle permet d’avoir une parfaite maîtrise des projets de loi pour anticiper les réglementations. Pour les entreprises, cela représente un gain de temps important. De plus, le fait de consulter l’actualité juridique permet à l’établissement de gagner en légitimité et d’éviter les sanctions

Ensuite, la mise en place d’un système de veille juridique participe au soutien et à l’orientation des décisions internes d’une entreprise. 

Pour finir, il est important de préciser que la veille juridique n’est pas contraignante. Ainsi, elle permet de profiter des changements qui peuvent avoir cours au sein de l’entreprise. 

Comment faire une veille juridique ? 

Pour faire une veille juridique, des outils performants doivent être utilisés afin d’identifier les sources d’information juridiques importantes. Il faut également apprendre la hiérarchie des normes pour estimer leur niveau de contrainte. 

La reconnaissance des sources fiables n’est pas non plus à négliger. Dans ce cadre, il est recommandé de privilégier les sites gouvernementaux. Certains éditeurs spécialisés délivrent aussi des actualités fiables. En cas d’hésitation, il vaut mieux contacter les professionnels du secteur. 

Quels sont les outils adaptés pour effectuer une veille juridique ? 

L’application de la veille repose sur de nombreux outils adaptés. Tout d’abord, la collecte des bonnes informations, pour ne pas gaspiller du temps, doit impliquer l’utilisation d’un outil de veille performant et efficace. 

En outre, vous pouvez, pour avoir des informations rapidement, vous abonner à des sites et blogs d’actualités juridiques. Google Alerte propose également un système d’alerte qui permet de recevoir des actualités juridiques par email en fonction de certains mots-clés.

Par ailleurs, il existe des agrégateurs de contenu qui regroupent les actualités sur une seule interface pour une meilleure organisation et partagent instantanément les informations. Les réseaux sociaux, pour finir, sont des outils ludiques et particulièrement efficaces pour une actualité très à jour. 

En définitive, la veille juridique est un ensemble d’actions permettant de se tenir au courant dans les domaines législatif, réglementaire et jurisprudentiel. Elle présente de nombreux avantages pour les entreprises et son application repose sur des outils adaptés.

La veille
linked-in
Algorithma
74 boulevard du 11 novembre 1918
69100 VILLEURBANNE
linked-in
bonjour@algortihma.fr
Mentions légalesGestion des cookies