EN

Les 7 types de veille en entreprise

L’information représente un enjeu crucial pour une entreprise. Qu’elle soit interne (RH, indicateurs commerciaux…) ou externe (marchés, innovation…), l’information actualisée transmise aux bonnes personnes est un outil stratégique pour le développement de l’entreprise. Lorsque la recherche d’information est récurrente, organisée, voire automatisée, on parle alors de veille. Découvrez quels sont les 7 principaux types de veille en entreprise.

Qu’est-ce-que la veille ?

De manière générale, la veille est l’action de collecter une information ciblée dans un objectif défini de connaissance, de stratégie ou encore de communication. Au sein d’une entreprise, il s’agit de surveiller un environnement particulier (ses concurrents, son image, une technologie…), de collecter et d’organiser les informations trouvées afin d’en faire une valeur ajoutée pour l’organisation.

Un processus de veille suit un plan bien précis : définition des besoins en information et des objectifs de la collecte, de la périodicité, des destinataires, des sources et des outils, du mode de diffusion. Il représente également un cycle d’étapes et d’action : collecte, tri, analyse, synthèse, diffusion, prise de décision.

Avec l’évolution des nouvelles technologies, la veille en entreprise s’est de plus en plus automatisée. Des outils de recherche d’information simplifient le travail des veilleurs : on parle alors de logiciels de veille. L’intégration et l’analyse des données au sein des CRM par exemple est également de plus en plus répandue.

Lorsque l’on a commencé à organiser la recherche d’information pour en faire un véritable système de veille, on a alors parlé de « veille informationnelle ». Appliquée à l’entreprise, cette veille informationnelle est devenue la « veille stratégique ». Ce sont aujourd’hui deux termes génériques regroupant plusieurs types de veille.

Veille commerciale

La veille commerciale a pour but d’identifier de nouvelles opportunités de business : nouveaux clients ou nouveaux besoins pour des clients existants. L’environnement surveillé est donc bien sûr celui des clients de l’entreprise, mais aussi celui de ses partenaires en général, dont les fournisseurs. Dans le cadre de marchés publics, une surveillance des appels d’offre s’impose !

Les informations collectées vont permettre au décideur ou à la direction commerciale de mieux appréhender ses clients et d’identifier facilement des prospects, donc de mieux connaître son marché. Il est également possible de mettre en place une veille commerciale afin d’avoir une stratégie particulière pour un client ou un segment de clients.

Grâce à la veille, vous pouvez repérer quels sont les produits ou services que les prospects que vous ciblez achètent, de sorte à redéfinir éventuellement votre stratégie commerciale.

Veille concurrentielle

La veille concurrentielle peut être liée à la veille commerciale. Comme son nom l’indique, elle consiste en la surveillance des concurrents de vote entreprise afin de mieux les connaître. L’objectif est de mieux repérer leur positionnement sur le marché et par rapport au vôtre, en ayant une connaissance précise de leurs mouvements et actions. Cela peut être par exemple leurs recrutements, l’évolution de leurs données financières, leurs acquisitions, le lancement d’une marque…

Ce type de veille s’effectue en veille de fond, tout au long de l’année, ou bien lors d’une occasion particulière comme le lancement d’un nouveau produit. La surveillance portera sur toutes les informations communiquées par vos concurrents, mais aussi sur les sources fournissant des informations extérieures à ces entreprises.

Veille sectorielle

Également liée aux deux types de veille précédents, la veille sectorielle s’attache à étudier l’environnement du secteur d’activité dans lequel évolue votre entreprise. Ainsi, vous connaissez mieux votre marché et anticipez ses évolutions. Vous identifiez les opportunités de croissance comme les menaces potentielles.

Cette veille sectorielle porte sur les sources d’actualité nationale ou locale, spécialisée dans votre domaine d’activité. Vous vous informerez également en participant à des associations ou des syndicats professionnels ainsi que des salons thématiques. En vous informant sur les nouvelles tendances, vous orientez au mieux votre stratégie d’entreprise.

Veille financière

La veille financière permet de suivre et d’évaluer l’actualité et la santé financière de l’environnement de l’entreprise. Elle peut concerner ses fournisseurs, ses concurrents et ses partenaires. Elle porte également sur les marchés financiers, les taux d’intérêt et les cours des matières premières liés à l’activité de l’entreprise ainsi que les aides financières accordées par l’État.

L’objectif est de repérer les événements touchant vos concurrents en matière financière (fusions, acquisitions…), d’évaluer votre situation financière par rapport à vos concurrents, de détecter des opportunités comme des menaces potentielles. La veille financière s’effectue en surveillant en particulier les informations officielles ou non sur les entreprises, la presse spécialisée, les cours de bourse et des matières premières.

Veille technologique

La veille technologique est indispensable pour percevoir et anticiper les progrès techniques et les innovations touchant votre secteur d’activité ou votre marché. On parle aussi de veille scientifique et technique.

Elle a pour but de devancer les évolutions technologiques sur votre marché et d’être informé sur l’actualité de vos concurrents en matière d'innovation. Elle vous permet aussi de faire attention à la protection de votre patrimoine scientifique et technique. Un autre aspect est la détection d’opportunités d’innovations ou de partenariats.

Ce type de veille porte sur les publications scientifiques, les travaux de recherche, les dépôts de brevets et de marque concernant votre marché. Sur ce dernier point, elle vous permet de vous assurer que vos droits de propriété intellectuelle sont respectés.

Veille réglementaire et juridique

Vous mettrez en place une veille réglementaire et juridique pour vous tenir informé sur l’actualité et les évolutions en la matière concernant votre marché. L’objectif est de rester à jour sur les nouvelles normes ou nouvelles réglementations de vote secteur, d’anticiper les transformations éventuelles à venir et d’adapter votre entreprise à ces changements.

Elle offre un avantage concurrentiel en anticipant les tendances et les décisions à prendre au sein de l’entreprise. Les sources à surveiller sont les projets de lois, les débats parlementaires mais aussi les propositions de loi venant de l’Assemblée, du Gouvernement, ainsi que les propositions des syndicats. Les jurisprudences récentes et procédures en cours sont également des sources d’information importantes.

Veille image / e-réputation

La veille d’image ou e-réputation est l’un des types de veille les plus récemment apparus mais qui est aujourd’hui mis en place dans de nombreuses entreprises. Elle évalue votre image, votre notoriété et votre réputation sur internet.

L’objectif est de connaître rapidement ce que l’on dit de votre marque, de votre entreprise ou de vos produits. Cela vous permet de devancer une éventuelle situation de crise mais aussi d’être le plus proactif possible en étant présent dans les échanges et en établissant une relation avec votre cible. Cette veille vous permet également d’adapter votre stratégie commerciale et marketing et de limiter la viralité négative.

La mise en place d’une veille image nécessite d’identifier les relais d’influence, de surveiller l’actualité vous concernant sur tous les supports, médias, réseaux sociaux et autres forums de discussion.

Ces différents types de veille en entreprise ne sont bien sûr pas exclusifs les uns des autres, mais bien au contraire, très complémentaires.

La veille
linked-in
Algorithma
74 boulevard du 11 novembre 1918
69100 VILLEURBANNE
linked-in
bonjour@algortihma.fr
Mentions légalesGestion des cookies